shape1 shape2 shape3

Le pont principal franchissant le vallon du Lavapesson était divisé en trois tronçons par deux articulations Gerber. Ces deux articulations se trouvaient dans la même travée et posaient des problèmes de sécurité.

L’hydrodémolition complète des articulations Gerber s’est déroulée d’avril à juillet en 4 étapes. La travée « portée » avait été préalablement vérinée sur le cintre d’étayage suspendu sous l’ouvrage, de manière à reposer entièrement sur cette structure provisoire.

En parallèle, la travée concernée a été équipée d’une précontrainte additionnelle extérieure rectiligne composée de 8 câbles de 19 torons chacun. Cette précontrainte permettant le clavage des articulations parcourt l’entier de la travée et est ancrée de part et d’autre des piles. Les joints de clavage ont été réarmés afin d’assurer la continuité de l’armature du tablier.

En raison de la souplesse du cintre d’étayage et des vibrations, le clavage a été réalisé hors trafic. Lors d’une opération coup de poing qui s’est déroulée sur un week-end, les joints de clavage ont été bétonnés avec un béton permettant d’atteindre une résistance en compression à 24 heures supérieure à 30 N/mm2. La précontrainte extérieure a ensuite été mise en tension. Puis l’étanchéité et la pose des enrobés bitumineux ont été réalisées. Durant ce même week-end, les connexions entre les ponts provisoires et le pont principal ont été effectuées.

Partager
clavage_lavapesson_02
clavage_lavapesson_04
clavage_lavapesson_06
clavage_lavapesson_07
clavage_lavapesson_08
clavage_lavapesson_09

Découvrez nos actualités