shape1 shape2 shape3

Plateforme 10 – Musées de l’Élysée et mudac

  • Avant-projet
  • Études
  • Exécution
  • Réalisé

Le Canton de Vaud planifie la construction d’un bâtiment abritant le Musée cantonal de la Photographie – Musée de l’Élysée – et le Musée de design et d’arts appliqués contemporains – mudac – sur le site Plateforme 10 à Lausanne. Le nouveau bâtiment se trouve derrière le musée cantonal des beaux-arts sur le site des anciennes halles CFF de la gare de Lausanne.

Le projet se compose de deux masses de béton qui se touchent, se frôlent et s’ouvrent par une ondulation géométrique. Entre ces deux masses, un espace flotte et L’Élysée en dessine le sol, le mudac la voûte. Les deux musées et cet espace composent un volume prismatique, détaché par un vide périphérique des différents services. En absorbant les limites du terrain, ces derniers libèrent autour du musée l’espace nécessaire pour trouver leur lumière et cristalliser l’unité du prisme auquel il donne vie.

Pour permettre l’insertion du bâtiment dans le site, un terrassement de près de 70 000 m3 est réalisé et les enceintes de fouilles sont composées de parois clouées pour des hauteurs allant jusqu’à 7 m de parois parisiennes jusqu’à 13 m de hauteur et de parois de pieux sécants pour les parois de 23 m. Ainsi, près de 260 pieux sont forés dans la moraine et la molasse et 150 pieux de fondations les complètent afin d’assurer que l’ensemble du bâtiment est appuyé sur la molasse saine ont la profondeur varie entre 12 et 16 m.

Le bâtiment principal – accueillant les deux musées – se compose d’un sous-sol étanche en béton armé dont les radiers, murs et dalles sont tous liées monolithoiquement. Etant donné le caractère très précieux des œuvres qui y sont présentées et stockées, une étanchéité complète et un drainage périphérique sont mis en œuvre. La faille occupe l’ensemble du rez-de-chaussée du bâtiment principal. Cet espace libre de tout porteurs intègre les espaces d’accueils, la librairie et la cafétéria. Il sert également de zone de circulation entre les musées et les espaces administratifs qui sont situés dans le bâtiment périphérique. La dalle qui crée la voûte de la faille est une dalle à facettes en béton blanc qui est suspendue à une charpente métallique composée de treillis à géométrie variable. Cette charpente repose uniquement sur les trois noyaux du bâtiment, conférant ainsi l’image de la masse supérieure flottant au-dessus du vide. L’étage est appuyé sur la charpente métallique au moyen des murs périphériques qui à la fois stabilisent l’ensemble du volume et assurent la transmission des efforts aux noyaux. La structure de la toiture à sheds est également métallique et assure la fonction de tirant entre les murs. Les façades du musée sont des murs de béton blanc qui sont coulées en une seule étape et qui sont suspendus aux murs porteurs intérieurs.

Partager

Équipe du projet

Ninh Tran

Fondé de pouvoir - BIM Manager & Dessinateur Constructeur

Carte Localisation

Place de la Gare 16 Lausanne