shape1 shape2 shape3

Pont Portbrügg et portail de tunnel

  • Concours
  • Étude
  • Exécution
  • Réalisé

Le pont permet de franchir le canal de Nidau-Büren, mais il enjambe également la centrale hydroélectrique et l’écluse à bateaux. Il se situe à côté de l’ouvrage de régulation datant de 1936 permettant de régler le niveau d’eau du canal. La problématique de construire un nouveau pont à côté d’un ancien ouvrage est résolue en différenciant les deux constructions.

Le pont est haubané avec un seul pylône central supportant le tablier à l’aide d’une seule nappe de haubans. L’arrangement en forme de harpe de celle-ci crée une vision sculpturale de l’ouvrage tout en étant d’une grande efficacité statique. Le pylône dans le canal est le seul point de contact dans le domaine fluvial. L’impact est donc minimal et pour des raisons hydrodynamiques, le pylône est aligné avec une des piles de l’ouvrage de régulation.

Le système statique est un pont flottant avec un appui fixe sur le pylône. Les portées haubanées sont de 84 et 86 m de part et d’autre du pylône. Une pile supplémentaire est ajoutée du côté Brügg afin de prolonger le tablier jusqu’à la culée. Des appuis glissants sont disposés sur la pile côté Brügg et sur les culées où l’entretien est aisé.

Le tablier, d’une hauteur constante de 1.50 m, possède une largeur qui varie de 17 m à 19 m. Il est en béton plein pour garantir une grande rigidité et durabilité. Mais, pour en réduire le poids, il est taillé et évidé sur toute sa longueur afin de créer des béquilles dans les parties latérales.

Le tablier du pont est construit par encorbellement, afin de permettre une exploitation totalement libre de la centrale hydroélectrique et de l’écluse.

Du côté port, le pont est suivi d’un tunnel dont le portail est formé par l’intersection des murs de soutènement qui pénètrent progressivement dans le sol. Le linteau du portail s’appuie sur ces murs et la liaison est assurée par des murs de raccord à facettes triangulaires. L’ensemble trémie / portique forme ainsi un « portail intégral » unitaire, unique élément de transition entre la plaine et la colline, entre le pont et le tunnel.

Partager

Équipe du projet

Stefan Nydegger

Fondé de pouvoir - Chef de projet - Direction des travaux - Ingénieur civil

Carte Localisation

Bienne (BE)

Découvrez nos autres réalisations