shape1 shape2 shape3

Pont et promenade de la Mouline

  • Conception
  • Étude
  • Exécution
  • Réalisé

La construction du nouveau bâtiment Géopolis a nécessité la création d’un passage inférieur (PI) sous la ligne du métro M1. Le projet consiste en un cheminement sinueux large d’environ 4 m adossé à un mur de soutènement qui passe sous un pont dalle supportant la ligne du métro et la route de la Sorge. Une trémie permet d’accéder au quai du métro.

Une des problématiques du projet consistait à créer un pont et un mur de soutènement qui soit sinueux et fluide tel un ruban qui se déroule. Or, la gestion de la géométrie basée sur les outils utilisés habituellement pour la réalisation des profils routiers a vite montré ses limites. Pour avoir un ouvrage fluide, la géométrie de l’axe de référence, autant en plan qu’en élévation, a été gérée avec des courbes de Bézier. Ces courbes sont des courbes polynomiales paramétriques initialement utilisées dans l’industrie automobile pour la réalisation des pièces de carrosserie. Les coordonnées de chaque point caractéristique ont ainsi été extraites pour établir les plans de coffrage de la structure en béton et pour réaliser l’implantation sur place par le géomètre.

La dalle du pont est réalisée en béton précontraint. Son épaisseur varie entre 0.50 m et 1.50 m et son intrados forme une surface courbe. La précontrainte est uniquement longitudinale ; elle est composée de 23 câbles isolés électriquement en raison des courants vagabonds générés par la ligne de métro.

La construction du pont s’est effectuée en plusieurs étapes. Tout d’abord, la voie de métro en exploitation a été sécurisée et son emprise limitée par la mise en place d’un rideau de palplanches de part et d’autre de la voie. Il a ainsi été possible de terrasser au bord de la voie en service. Ensuite, les fondations du nouveau pont et la première partie de l’auge ont été construites à côté de la voie.

Une fois la première partie de l’auge construite, elle a été ripée dans sa position définitive lors d’une opération « coup de poing » sur un week-end. Durant cette intervention, la voie du M1 a été désactivée, le terrassement sous la voie a été réalisé, la voie de ripage complétée, le ripage réalisé et le remblayage a terminé les travaux avant la remise en service de la voie. Les murs de soutènement de la promenade ont été réalisés avec un coffrage revêtu de demi-rondins de bois de diamètres différents qui structurent la face visible et lui confèrent cette texture brute.

Partager

Équipe du projet

Ninh Tran

Fondé de pouvoir - BIM Manager & Dessinateur Constructeur

Carte Localisation

Lausanne (VD)

Découvrez nos autres réalisations