shape1 shape2 shape3

Remise en état du tunnel de Malley

  • Concours
  • Étude
  • Exécution
  • Réalisé

Le tunnel de Malley se situe entre les stations de Malley et de la Bourdonnette sur la ligne de métro M1 à Lausanne. Construit à la fin des années 1980, l’ouvrage permet de passer sous le giratoire de l’avenue de Malley. Il est constitué de plusieurs tronçons, pour lesquels les techniques de construction varient. Ainsi, l’extrémité du tunnel côté Malley est réalisée avec une tranchée couverte à parois berlinoises. Le tronçon suivant, occupant la plus grande partie de l’ouvrage, est une tranchée couverte à parois moulées. Puis, l’ouvrage se termine par une trémie réalisée avec des parois moulées et des murs de soutènement lorsque la profondeur est suffisamment faible.

Suite à l’inspection du tunnel, menée par le bureau INGPHI en 2010, une première série de mesures urgentes ont été définies. Ces dernières ont été mises en œuvre lors d’une interruption totale de la ligne, durant l’été 2010. Lors de ces travaux, une inspection détaillée a été effectuée avec un relevé des dégâts et des fissures ainsi que des essais complémentaires. Elle a mis en évidence une dégradation avancée du tunnel et des travaux d’assainissement conséquents ont été planifiés.

Le concept d’assainissement a été développé en visant deux objectifs principaux : le traitement des bétons dont le taux de chlorures était trop haut et l’étanchéité de la dalle au droit des infiltrations. Les travaux ont eu lieu lors d’une interruption de la ligne de 6 semaines durant l’été 2014. Le traitement des bétons a été effectué en suivant la méthodologie suivante : hydrodémolition du béton d’enrobage, traitement des aciers avec une peinture de protection et rétablissement de l’enrobage avec du mortier projeté. Afin d’homogénéiser l’état de l’ouvrage et d’éviter l’apparition de dégradations autour des zones traitées, le reste de l’ouvrage a été traité comme suit : nettoyage du béton au jet à haute pression afin de le dégager de toutes salissures, concrétions calcaires et résidus de terre ; imprégnation d’un inhibiteur de type MFP pour rétablir la protection des aciers d’armatures. Les infiltrations ont été traitées par l’injection d’une résine acrylique expansive depuis l’intérieur du tunnel et par la mise en place de bandes de pontage permettant d’éviter des infiltrations résiduelles sur la ligne de métro.

Partager

Équipe du projet

Carte Localisation

Malley (VD)

Découvrez nos autres réalisations